Instant technique N°8 : Plots de fondation ou cales, quelle structure choisir ?


L’art de la terrasse bois possède bien des nuances. Plusieurs méthodes existent pour poser un platelage (pilotis, terrasse suspendue, support aluminium etc.). Néanmoins le schéma reste le même : les lames de platelage sont positionnées parallèlement au sol, et reposent sur un support constitué de lambourdes qui, fixées entre elles, assurent une solidité et une rigidité optimale du platelage. Néanmoins, ce type de fondation ne doit pas reposer directement au sol ! C’est pour cette raison qu’il existe plusieurs solutions pour faire reposer cette assise à l’abri de l’humidité et de la dangerosité du sol, qui peut altérer l’état de vos lambourdes, et donc de votre deck !



Pourquoi il ne faut pas laisser reposer le deck sur le sol ?

C’est une interrogation récurrente. Pourquoi ne pas laisser votre platelage directement sur le sol ?
La raison est simple : les risques sont trop élevés. Le bois est un matériau de type organique, et même les plus durs et les plus résistants des bois exotiques peuvent être amenés à se dégrader. Il est donc primordial de bien séparer le sol de votre structure ! Gare à l’exposition répétée à l’humidité, peu de bois y résistent à long terme… C’est ce même principe qui régit la séparation de la lambourde et de la lame : Ne pas laisser d’eau se piéger entre deux pièces de bois, même dans de petits espaces.



Et l’assise ?

Pour remédier à cela il existe donc deux solutions majeures pour faire reposer son platelage en toute sécurité. Ces deux techniques dépendent en partie du type de sol que vous utilisez !
Pour un sol sur dalle béton : Vous pouvez utiliser des cales ou des tampons d’isolation si la dalle est parfaitement droite. Cela va permettre à la structure de rester très près du sol sans pour autant en être en contact. Votre dalle possède un léger dénivelé ? Pas de problèmes ! Il est possible de les empiler pour jouer sur les hauteurs et ainsi garder à niveau le platelage même sur quelques millimètres.

Pour un sol meuble, privilégiez les plots en PVC.
Les plots réglables permettent de poser la terrasse sur un sol meuble comme de la terre, même s’il y a quelques irrégularités de terrain, ou une pente prononcée. Pour la pose il est nécessaire de bien aplanir la zone de pose au préalable, et de poser un filtre géotextile qui va empêcher les végétaux de repousser sous la terrasse. En fonction de la hauteur de plot choisie, il sera possible de surélever plus ou moins votre terrasse. En ajoutant des rallonges pour plots (jusqu’à 4), il sera même possible de surélever la terrasse jusqu’à 24cm!

Ils existent en format :

20/30

40/60

50/80

80/140

140/230

ainsi que la réhausse de 60mm.



La semaine prochaine nous resterons sur l’assise de votre terrasse en vous expliquant comment bien placer vos lambourdes !


Instant technique N°8 : Plots de fondation ou cales, quelle structure choisir ?
4.3 (85%) 4 votes