Suivez pas à pas la construction d’une terrasse bois en image


Naturelle et authentique, la terrasse en bois s’invite partout, autour d’une maison, d’une piscine, sur un balcon ou à l’entrée de votre habitat. Par son style et son cachet, elle sait convaincre les bricoleurs confirmés ou amateurs de retrousser leurs manches.

Par souci d’économie ou l’envie d’entreprendre, vous êtes décidé à la réaliser vous-même. Le blog des terrasses de Nature Bois Concept vous invite à suivre pas à pas la construction d’une terrasse réalisée avec un bois exotique provenant de notre stock.



Caractéristique du projet :

  • Lieu de réalisation : Département de la Manche
  • Support de pose : Dalle béton
  • Platelage : Lame de terrasse
  • Essence choisie: Bois exotique Cumaru
  • Technique de pose réalisée : Pose en cadre
  • Orientation : Sud

Budget : 5900 € ttc

Surface : 85 m²

Outils utilisés :

  • Un mètre
  • Un piquet
  • Un fil de maçonnerie
  • Une règle en aluminium
  • Un niveau à bulle (ou niveau laser pour plus de facilité)
  • Un cordeau traceur
  • Une visseuse
  • Un perforateur
  • Une scie circulaire
  • Une équerre de menuisier
  • Un crayon de menuisier

Outils réalisation terrasse bois Outils nécessaires à la création de cette terrasse bois

Le choix des lames de terrasse


Photo d'une lame de terrasse en bois exotique Cumaru Photo d'une lame de bois exotique Cumaru deux faces lisses

Pour ce projet le propriétaire a choisi le bois exotique Cumaru. Il répond parfaitement au besoin d’éclaircir la façade de sa maison et apporte une chaleur à son extérieur grâce à sa couleur brune aux nuances rosées. Mais c’est aussi le rapport qualité-prix qui a été déterminant dans le choix de cette essence.



Le choix des fournitures

Le support

Bénéficiant d’une dalle béton existante, il a décidé de s’en servir comme support pour la pose de son platelage bois. Seulement il a dû répondre à une première problématique : rattraper la hauteur de réserve jusqu’aux seuils de portes.

Solution : L’utilisation de plot PVC réglable pour compenser cette hauteur

Atteignant une hauteur de 2 à 23 centimètres suivant les modèles, le plot réglable PVC utilisé initialement pour la réalisation d’une terrasse sur un sol meuble ou sur une étanchéité, vient rattraper la hauteur de réserve de manière simple et rapide. Des rehausses de 60mm (cumulables) sont aussi disponibles.



Fixation terrasse bois

Pour le choix de sa fixation, il a choisi d’opter pour un système de fixation par vis apparentes avec têtes réduites de la marque SPAX. En effet la vis SPAX D représente une bonne alternative à la fixation invisible qui peut paraître compliquée à mettre en œuvre pour un poseur novice. Ces vis d’un diamètre de 5 mm et d’une longueur de 50 mm sont préconisées pour les lames de terrasse d’une épaisseur entre 19 et 21 mm (standard pour l’épaisseur des bois exotiques).



Choix des lambourdes

Les lambourdes choisies sont également en bois exotique, d’une densité similaire aux lames de terrasse. Elles apportent de façon durable une grande résistance au platelage bois. Si à l’inverse, le client avait choisi des lambourdes en Pin traité classe 4, la durabilité de la structure aurait été impactée du fait de la mauvaise compatibilité des essences lors des variations dimensionnelles à travers les saisons.



Choix des accessoires facilitant la pose

Pour plus de tranquillité et pour gagner du temps, notre client a opté pour un kit de montage SPAX. Ce kit de pose terrasse bois« confort de pose » comprend un serre-lame, un gabarit de vissage et des espaceurs. Vraiment pratique, il a été sa troisième main lors de la réalisation de sa terrasse bois.



Délimiter l’espace de la terrasse

Avant tout notre bricoleur a délimité sa réalisation, à l’aide de piquets, d’un fil de maçonnerie et d’un cordeau traceur. Ces premiers éléments ont matérialisés le tour de la terrasse et plus particulièrement l’emplacement des lambourdes aux extrémités. Avec le cordeau traceur, il a pu tracer l’emplacement des lambourdes intermédiaires.

Il a commencé par installer un premier piquet à une extrémité, puis un à chaque angle du platelage. Ensuite, à l’aide d’un cordeau il a tracé l’emplacement de l’aboutage des différentes lames. Enfin en divisant l’espace entre chaque trait, de manière à ne pas dépasser un écart de 45 cm, il a déterminé l’axe où seront placées ses lambourdes intermédiaires.



La mise en place des plots PVC réglables et des lambourdes en bois exotique

Une fois les piquets installés, un fil a été tendu à partir du premier (celui qui touche la façade de la maison) à la hauteur qui correspond au seuil en déduisant l’épaisseur de la lame, puis de même pour le second piquet en déduisant en plus la pente (environ 1.5 %).

Une fois l’emplacement des lambourdes et leur hauteur matérialisés, il a fixé ses plots à la dalle béton pour plus de stabilité à travers les saisons. Une fois les plots fixés et les lambourdes réglées à la bonne hauteur en se repérant au fil qui se trouve sur le piquet, il a pu visser aux plots les lambourdes à l’aide des languettes.

Les extrémités installées, il faut réitérer l’exercice pour des lambourdes intermédiaires en les installant sur les traits déjà tracés. Pour les régler, il a pu reprendre la hauteur de celles déjà placées grâce à une règle et un niveau à bulle.

Pour finir, afin d’installer une lame de finition sur le périmètre de la terrasse (excepté côté façade), il a dû placer à la verticale des bouts de lambourdes à leurs extrémités côté extérieur. Ces éléments serviront de support à cette lame qui vient cacher la structure sur laquelle repose le revêtement extérieur bois.


montage de terrasse et lambourdage Double lambourdage aux extrémités de cette terrasse pour la pose en cadre

Les plus de ce projet :

Pour plus de stabilité, le propriétaire a décidé de mettre des lambourdes à la perpendiculaire des premières installées, cela s’appelle des entretoises. En les rajoutant à sa structure à l’aide d’équerres métalliques, la structure s’en trouve rigidifiée.

De plus il lui a été nécessaire de doubler ses lambourdes à chaque lame perpendiculaire, afin d’effectuer une technique de pose en cadres (ou tapis).



La mise en place du platelage

La technique de pose

Nous voilà à l’étape charnière, la mise en place des lames, notre client a décidé de les poser sous forme de cadres (ou tapis). Cette technique consiste à réaliser des cadres et à placer les lames à la perpendiculaire à l’intérieur de ce dernier. Pour la réaliser, il a été indispensable de placer deux lambourdes à chaque lame de cardre pour la fixer convenablement. Pour plus d’informations, nous vous invitons à découvrir notre article sur les différentes techniques de poses existantes.

La préparation et la pose des lames de terrasse

Important : avant la pose, il a fallu s’assurer que les lames étaient bien purgées (même longueur au millimètre et une coupe d’équerre) afin d’éviter les mauvaises surprises lors des alignements. Pour les lames dont le bout n’était pas perpendiculaire, il a dû tracer et recouper les lames à l’aide d’une équerre de menuisier et d’une scie circulaire.

La pose a débuté côté façade. Cette lame ne devait pas toucher le mur, il est important de s’assurer un écart d’1cm afin que l’eau s’écoule sans venir stagner sur les lames. Vous n’avez pas besoin de mettre un écart en bout de lames, en revanche prévoyez 5 mm de dilatation sur les côtés de la lame. Cet espace obligatoire sert à anticiper les variations dimensionnelles du bois sous l’effet des changements d’humidité entre les différentes saisons.

Grâce aux espaceurs, cales de plusieurs dimensions en forme de croisillon (similaire à la pose de carrelage), il a pu maintenir un écart régulier entre les lames.



La fixation des lames de terrasse


Construction terrasse bois Cumaru Zoom sur la finition de l'angle de cette terrasse en Cumaru

Une fois la lame présentée, il a fallu pré-percer (comme pour tout bois d’une densité importante) à l’aide d’un foret étagé (spécial vis à tête réduite), il ne restait plus qu’à visser.

Les premières vis donnent l’alignement des prochaines. Une fois le platelage terminé, ils ont pu s’occuper de la lame de finition qui vient finir le tour la terrasse.

Les plus de ce projet :

Pour ce bel effet de cadre, l’angle des lames a été coupé à 45° pour une meilleure finition.



Vous hésitez encore à réaliser par vous-même ?

Contactez-nous, nous répondrons à toutes vos questions sur la mise en œuvre de votre projet et nous nous chargerons de le quantifier pour vous. Si malgré ça, vous ne décidez pas de faire par vous-même. Nous vous transmettrons avec votre devis les coordonnées d’un poseur qui réalisera votre projet. Adressez-nous vos projets en réalisant dès maintenant un devis en ligne.


Suivez pas à pas la construction d’une terrasse bois en image
4.4 (88%) 5 votes