Pose d’une terrasse double structure


Certains ouvrages sur sol meuble ne permettent pas une pose simple sur lambourdes, le poids de la terrasse pourrait engendrer des complications dans le temps ; le risque d’affaissement serait trop important, il faut donc consolider l’ouvrage avec une double structure.

Cette méthode est également utilisée pour rattraper un niveau important sur sol stable, comme une étanchéité ou une dalle béton qui ne permettent pas la réalisation de plots béton ou de fondation, pour le cas où les plots PVC réglables, ont une hauteur insuffisante.

La double structure permet de réduire le nombre d’appuis sur le sol, symbolisés par des longrines, des plots bétons, des plots PVC réglables voire des pieux de fondation type ELEVO.

Plus la section utilisée de solivage (première couche de lambourdes) est importante, plus la portée entre chaque appui peut être augmentée, en ne dépassant pas trois mètres pour une section de 72x220mm.


réalisation double structure de lambourde

L’écart entre chaque solive dépend de la section de lambourdes utilisée, mêmes contraintes que pour les solives, plus la section de celles-ci est importante plus elles pourront supporter un écartement important sans risque. La deuxième couche est généralement de section moindre (46x72mm, 46x95mm…).L’espace laissé entre chaque lambourde reste inchangé, la pose d’une terrasse bois nécessite un entraxe de 40cm à 50cm, évitant la déformation des lames dans le temps.

L’avantage de ce type de mise en œuvre est la robustesse et une rigidité de l’ensemble, même en cas de mouvement de terrain, et cela apporte une bonne ventilation sous l’ouvrage et une diminution du risque de stagnation d’eau. Il est toutefois inutile d’appliquer cette méthode de pose si le chantier ne s’y prête pas, les plots PVC réglables permettent de rattraper le niveau suffisant si le sol est compacté.

Maintenant à vous de jouer!


Pose d’une terrasse double structure
3.5 (70%) 4 votes