Le bois, produit aux singularités multiples Un article Nature Bois Concept

Le bois est un produit naturel très apprécié et utilisé dans toutes les constructions et installations. Cependant, pour bien en faire usage, il est important de connaître ses différentes propriétés afin d’assurer sa préservation. Cet élément végétal présente de nombreuses singularités que Nature Bois Concept vous explique en détail dans cet article.

Revêtement de façade en bardage bois traditionnel pose horizontale © Crédit photo : Nature Bois Concept – Revêtement de façade en bardage bois traditionnel pose horizontale
Parvis recouvert par terrasse en bois résineux Mélèze de Sibérie © Crédit photo : Nature Bois Concept – Parvis recouvert par terrasse en bois résineux Mélèze de Sibérie

Pourquoi le bois présente-t-il des singularités ?

Le bois est un matériau, qui, comme tous les éléments naturels, est imparfait et présente certaines singularités. Ces dernières lui apportent son charme, et ne le rendent pas pour autant moins durable et résistant. L’important est d’être bien renseigné sur les particularités du bois, afin de mieux le comprendre et l’utiliser.

Application de saturateur sur terrasse en bois © Crédit photo : Papinou – Application de saturateur sur terrasse en bois

Premièrement, il est primordial de prendre en compte le fait que le bois est fortement influencé par tous les éléments de son environnement : la température, le niveau d’humidité, les êtres vivants, le sol, la lumière… Et tous ces derniers font les singularités de chaque espèce de bois.

C’est ainsi que souvent, le bois est sujet à un traitement de nettoyage avant qu’on y applique sa finition. Voilà également pourquoi nous insistons tant sur le bon entretien de votre bois de terrasse, bardage, clôture ou autre structure !

Produits entretien bois
Produits pour le bon entretien de votre bois

 

Vous disposez d’un bardage, clôture, terrasse en bois ?

Pérennisez ces derniers en leur apportant l’entretien qu’ils méritent avec les produits de notre boutique en ligne !

 

Je choisis mon produit d’entretien

Les phénomènes naturels propres au bois

Les remontées de résine

Les bois résineux comme le Pin, le Douglas ou encore le Mélèze, sont sujets à des remontées de résine. Ces dernières ont généralement lieu après une période chaude et sèche, et peuvent être facilement nettoyées à l’aide d’instruments tels qu’une spatule. La sève peut aussi être enlevée avec de l’essence de térébenthine.

Remontée de résine sur contour de fenêtre en bois de Pin brun © Crédit photo : Twinlynx – Remontée de résine sur contour de fenêtre en bois de Pin brun
Magnifique terrasse et bordure de piscine en bois de Padouk grisé © Crédit photo : Nature Bois Concept – Magnifique terrasse et bordure de piscine en bois de Padouk grisé

Le grisaillement

Ce phénomène est un phénomène naturel qui concerne tous les bois lorsqu’ils sont exposés à l’extérieur : le grisaillement ne signifie pas que le bois perd en résistance ou en durabilité, mais simplement qu’il change de couleur à cause du rayonnement solaire. Il est possible de prévenir ce phénomène en appliquant un saturateur teinté régulièrement, à raison d’une à deux fois par an. Dans le cas où votre bois aurait déjà grisé, il est possible d’y appliquer un dégriseur pour blanchir le bois, avant d’appliquer un saturateur ou une lasure pour éviter le grisaillement et retrouver une teinte proche de la teinte d’origine.

Les mousses de surface

Un climat chaud et humide est propice à l’apparition de mousses vertes, grises ou noires sur la surface du bois. Par exemple, des lames de terrasse prenant la pluie mais qui ne sont pas exposées au soleil, peuvent être concernées si elles ne sont pas bien entretenues. Il convient alors de procéder au nettoyage du bois. Nos conseils : brosser les lames à l’aide d’eau savonneuse et d’un balai brosse, ou de notre machine de nettoyage Osmo pour un résultat optimal.

L’eau de pluie retenue dans les rainures favorise le développement de mousses si la terrasse n’est pas correctement entretenue © Crédit photo : Pinterest – L’eau de pluie retenue dans les rainures favorise le développement de mousses si la terrasse n’est pas correctement entretenue
Apparition de fissure sur une lame de terrasse en bois © Crédit photo : Fontanis – Apparition de fissure sur une lame de terrasse en bois

Les fentes et fissures

Les fentes et fissures sont liées à une divergence d’hygrométrie et d’humidité entre la face du dessous et celle du dessus de la lame. Ceci est lié aussi au réchauffement climatique : ce dernier, provoquant des variations d’hygrométrie et de température plus importantes, contribue largement à la déformation du bois et à l’apparition de fentes et fissures sur le bois. Pour prévenir ou limiter l’impact de ce genre de problème, il est primordial d’assurer une bonne ventilation en sous-face de sa terrasse. Nous préconisons, pour ce faire, l’installation de grilles d’aération. Pour une bonne protection du bois, nous recommandons l’application d’une cire de bois de bout en bout de lames pour limiter la prise d’humidité, ou encore l’application d’un saturateur.

Les rejets de tanins

Certains bois européens ou exotiques contiennent du tanin. Cette substance contribue à la protection des arbres en question. L’écoulement des eaux sur des lames contenant du tanin peut provoquer des taches sombres. Certains bois sont plus tanniques que d’autres (Chêne, Châtaignier, Padouk…), et nécessitent une mise en place spécifique. D’autres bois moins tanniques comme le Cumaru, l’Ipé, l’Itauba, Merbau, Garapa… n’ont pas de conséquences majeures sur la mise en place d’une terrasse, quel que soit son emplacement. Ce phénomène naturel s’estompe naturellement avec le temps et peut être stoppé grâce à l’application d’un bouche-pore, voire se nettoyer par l’application d’une solution d’acide oxalique suivie d’un léger ponçage.

Rejet de tanin observé sur un parquet en bois de Chêne © Crédit photo : Pinterest – Rejet de tanin observé sur un parquet en bois de Chêne
Belles nuances de teintes sur une terrasse réalisée en bois exotique Ipé © Crédit photo : Nature Bois Concept – Belles nuances de teintes sur une terrasse réalisée en bois exotique Ipé

Les différences de teintes

Toutes les essences de bois présentent des variations de teintes qui sont liées à la nature des sols, et à leur emplacement à l’intérieur des forêts. Une terrasse avec des nuances de couleurs contribue à la mise en valeur de la matière bois. Les variations de couleurs des lames contribuent à l’esthétisme d’une terrasse, et peuvent être mises en lumière par l’application d’un saturateur. Selon les goûts, il est possible d’opter pour un résultat plus homogène avec du bois composite.

Les traces de sels

Le processus d’imprégnation/traitement des bois par autoclave laisse quelquefois apparaître de petites traces de cristallisation vertes. Le sel fait partie intégrante de la concentration du traitement. Une fois les lames posées, ces sels exposés à la pluie disparaîtront progressivement., ou bien avec un simple nettoyage.

Remontée de sels observée sur une terrasse en Pin Sylvestre vert traité autoclave © Crédit photo : Nature Bois Concept – Remontée de sels observée sur une terrasse en Pin Sylvestre vert traité autoclave
Présence de nœuds sur une belle terrasse en bois de Douglas © Crédit photo : Nature Bois Concept – Présence de nœuds sur une belle terrasse en bois de Douglas

La présence de nœuds

Un nœud marque l’emplacement d’une branche. Quand les bois sont usinés, les nœuds apparaissent dans le produit fini. Ils sont plus ou moins fréquents selon la qualité et le classement des bois, mais ne constituent pas un défaut mécanique.

Les gerces

Étape antérieure à l’apparition de fentes, les gerces/gerçures constituent un phénomène naturel dû aux fortes variations de température. À la différence des fentes, les gerces n’ouvrent pas le bois dans son épaisseur. Elles ne font en général que quelques millimètres de profondeur. Tous les bois y sont sujets, et cette singularité n’entrave en rien la robustesse des lames. Pour limiter le désagrément visuel engendré et limiter le risque de transformation en fente, il faut saturer son bois au plus tôt. Cela aura pour effet de densifier la fibre du bois et éviter le séchage brusque, provocant l’apparition de gerces.

Gerçures observées sur des lames de bois exotique Ipé © Crédit photo : Nature Bois Concept – Gerçures observées sur des lames de bois exotique Ipé
Piqûres noires observées sur une lame de terrasse en bois de Cumaru © Crédit photo : Nature Bois Concept – Piqûres noires observées sur une lame de terrasse en bois de Cumaru

Les piqûres noires

Les arbres originaires d’Amérique du Sud peuvent avoir été piqués par un insecte en surface, qui était venu y loger sa larve. Arrivée à maturité, la larve est sortie du bois à l’état d’insecte. Une fois l’arbre débité/usiné, certaines planches en bois de rive peuvent donc présenter de la piqûre noire, dite morte, car l’insecte n’est plus présent. Elle ne constitue pas un défaut physique du bois. Par souci d’esthétisme, ces piqûres sont généralement rebouchées avec de la sciure de bois mélangée à de la colle, appelée pinoche. Lorsque les pinoches se découvrent au fil du temps, les piqûres peuvent susciter des interrogations, prêtant à croire à une attaque d’insectes, ce qui est impossible sur notre continent de par la classe d’emploi du bois. Il est possible de reboucher ces piqûres avec de la pâte à bois, ou, idéalement, percer le bois et utiliser un bouchon de terrasse de la même essence.

5/5 - (4 votes)